Sonder (le monde)

Programme informatique, double projection, écrans plats connectés au sol.

Computer program, double projection, flat screens connected to the floor.

Sonder (le monde) 

est un processus installatif développé dans le cadre du projet de recherche-création doctoral Exploration.135.

Il s’agit d’un programme informatique conçu spécifiquement pour explorer l’infrastructure sous-marine d’Internet, sa connectivité terrestre et son processus de visualisation dans l’espace d’exposition.

Ce programme permet d'interconnecter la projection d’un défilement lumineux représentant la topographie sous-marine des trajets des câbles installés dans les océans à partir des données accessibles sur le web avec leurs informations en temps réel (coordonnées géographiques, distances, nom, vitesse) en correlation d’un second montage en morphing ou en stratification d'images satellites de la position terrestre des points d’arrivées de ces mêmes câbles. Les images réagissent, apparaissent et se transforment à la mesure du flux bathymétrique visible dans l’autre projection.

 

Ce processus installatif sera présenté en janvier 2022 à la galerie Elektra à Montréal dans une perspective dédiée à l’océan Atlantique, sous l’itération Visions Transatlantiques.

Sonder (le monde) 

is an installation process developed as part of the doctoral research-creation project Exploration.135.

It is a computer program designed specifically to explore the Internet's undersea infrastructure, its terrestrial connectivity, and its visualization process in the exhibition space.

This program interconnects the projection of a luminous scroll representing the undersea topography of the routes of the cables installed in the oceans from the data accessible on the web with their information in real time (geographical coordinates, distances, name, speed) in correlation of a second morphing montage or stratification of the satellite images of the terrestrial position of the arrival points of these same cables.

The images react, appear and transform themselves according to the bathymetric flow visible in the other projection.

 

This installation process will be presented in January 2022 at the Elektra gallery in Montreal in a perspective dedicated to the Atlantic Ocean, under the iteration Transatlantic visions.

Skopeïn

Projection vidéo, écrans en diptyques

Video projection, diptych screens

Skopeïn

est un film expérimental qui se présente sous la forme d’une installation spatiale.

Étymologiquement, Skopeïn rappelle une manière de regarder et d’examiner avec attention, autant qu’une expérience de l’observation “ appareillée “ comme avec des instruments optiques tels que le télescope ou le microscope. Ce montage explore cette ambiguïté à partir d’une expérience de recherche réalisée dans un laboratoire scientifique en micropaléontologie sous-marine. L’observation microscopique de sédiments des fonds marins laisse apparaître des images cosmiques et spatiales de la matière. Les rapports d’échelles et ceux liés à la connaissance visuelle ne cessent d’être interrogés dans ce processus exploratoire en regard de microfossiles datant de millions d’années.

Skopeïn,

is an experimental film that takes the form of a spatial installation.

Etymologically, Skopeïn recalls a way of looking and examining with attention, as much as an experience of observation "apparatus" as with optical instruments such as the telescope or the microscope. This montage explores this ambiguity from a research experiment conducted in a scientific laboratory in undersea micropaleontology. The microscopic observation of sediments from the ocean floor reveals cosmic and spatial images of matter. The relationships of scale and those linked to visual knowledge are constantly being interrogated in this exploratory process with regard to microfossils dating back millions of years.

Transmissions

Montage vidéo, écrans

Video editing, screens

Transmissions,

est une installation composée de quatre écrans sur lesquels s' interconnectent une multitude d’images macro photographiques de fragments microscopiques de roches sous-marine, résidus de verre et de fibre optique. Les agencements des images produisent une matière composite en constante transformation et connexion entre des résidus terrestres et technologiques.

transmissions,

is an installation composed of four screens on which a multitude of macro photographic images of microscopic fragments of underwater rocks, glass and fiber optic residues are interconnected. The arrangements of the images produce a composite material in constant transformation and connection between terrestrial and technological residues.

Microsonde abyssale

vidéo, écran lcd 7"

video, 7" lcd display

Microsonde abyssale,

est un micro dispositif de visualisation de sédiments des fonds marins réalisé au MEB (microscope à balayage électronique) en interaction avec des recherches sur le WEB sur le même sujet. 

Basée sur le principe des interactions électrons-matière, la technique du MEB repose ici sur l’utilisation d’une fine sonde électronique projetée sur des échantillons provenant des fonds de l’océan Atlantique, des zones proches des trajets des câbles transatlantiques relatifs à l’infrastructure sous-marine d’Internet. Le geste informatique de “balayer” la surface de l’échantillon, révèle un processus de recherche de la matière abyssale, en parallèle d’une recherche sur le Web questionnant le même sujet. Ce montage interroge cette circulation à différentes échelles entre la matière, la technologie et la perception. 

 

réalisée en partenariat avec le laboratoire en géosciences GEOTOP dans le cadre du projet doctoral de recherche-création Exploration.135

Abyssal microprobe,

is a micro device for the visualization of seabed sediments using the SEM (scanning electron microscope) in interaction with research on the WEB on the same subject. 

Based on the principle of electron-matter interactions, the SEM technique relies here on the use of a thin electron probe projected on samples coming from the bottom of the Atlantic Ocean, areas close to the paths of the transatlantic cables related to the undersea infrastructure of the Internet. The computerized gesture of "scanning" the surface of the sample, reveals a process of research of the abyssal matter, in parallel of a research on the Web referring to the same subject. This montage interrogates this circulation at different scales between matter, technology and perception. 

 

realized in partnership with the geosciences laboratory GEOTOP in the framework of the research-creation project Exploration.135

Surface connectée

vidéo, écran lcd 5"

video, 5" lcd display

Surface connectée,

est une vidéo montrant un fragment de la surface océanique filmée en plan rapproché. Présentée sur un écran sans cadre (désossé), la surface de l’écran et celle de l’océan ne cessent de se compléter et d’interagir, rappelant la circulation technologique qui les connecte.

Connected surface,

is a video showing a fragment of the ocean surface filmed in close-up. Presented on a frameless screen, the surface of the screen and that of the ocean constantly complement each other and interact, recalling the technological circulation that connects them.

Surface d'exploration

vidéoprojection, 2018

Surface d'exploration,

est une projection immersive mettant en interaction des matières élémentaires (roches, eau, sable, lumière) et technologiques (appareil, écran, lentilles, câble) par procédés de transparence, de numérisation et de travelling. Créant un enchevêtrement de matières, procédés et surfaces de différentes nature, l’expérience de la projection opère tel un collage architectural et cinématographique à différentes échelles.

Exploration surface,

is an immersive projection that brings together elementary materials (rocks, water, sand, light) and technological materials (camera, screen, lenses, cable) through processes of transparency, digitization and travelling. Creating a tangle of materials, processes and surfaces of different nature, the experience of the projection operates as an architectural and cinematographic collage at different scales.

Fréquence spatiale

numériseur, microcontrôleur arduino, 2014-2018

scaner, arduino microcontroler, 2014-2018

Fréquence spatiale,

est un numériseur programmé pour fonctionner à vide dans l’espace d’exposition. Le passage lumineux de l’appareil vient balayer l’espace, sa fonction est détournée pour en faire une expérience spatiale et perceptive. L'espace se révèle à la mesure de la fréquence lumineuse de l'appareil.

Spatial frequency,

is a scanner programmed to operate into the void of the exhibition space. The luminous passage of the device comes to sweep the space, its function is diverted to make a spatial and perceptive experience.  The space is revealed to the measure of the luminous frequency of the device.

Variation.135

verre, impression 3D - stéréolithographie 55 x 43 x 108 cm, 2016. En collaboration avec Max Boutin

glass, 3D printing - stereolithography 55 x 43 x 108 cm, 2016. In collaboration with Max Boutin

Variation.135,

Présentée au salon du dessin Drawing room 16 au centre d’art la Panacée (France) sur la thématique “ les nouvelles pratiques du dessin numérique “ par la Galerie Aperto. 

 

Cette installation sculpturale réalisée en verre et en impression 3D représente la mise en relief d’un trajet sous-marin entre deux époques et procédés de visualisation mettant en relation une archive bathymétrique (science de la mesure des reliefs sous-marins) liée à la pose du premier câble télégraphique transatlantique et le tracé obtenu de ce même trajet par les calculs satellitaires obtenus aujourd'hui par Google Earth. 

 

Ce travail est à l’origine du projet de recherche-création doctoral Exploration.135

Variation.135

Presented at the drawing room 16 at the art center La Panacée (France) on the theme "the new practices of digital drawing" by the gallery Aperto. 

 

This sculptural installation made of glass and 3D printing represents the relief of an undersea route between two different eras and visualization processes. It is a sculptural relation between a bathymetric archive (science of measuring undersea reliefs) linked to the laying of the first transatlantic telegraph cable and the graphic obtained from this same path by satellite calculations rendered by the online software today by Google Earth. 

 

This work is at the origin of the doctoral research-creation project Exploration.135